samedi 22 octobre 2016

LES 7 MEILLEURES ARMÉES DE L’AMERIQUE LATINE


Pinochet


L'ancien président congolais, Pascal Lissouba, disait que l'on est jamais premier par hasard. Nous allons voir si cette affirmation est valide pour cet article.

Le Global Firepower Index (Indice global de la puissance du feu, en français) représente une liste des plus grandes puissances mondiales sur la base de 50 facteurs, tel que géographiques, industriels, ainsi que la quantité et la qualité de la main-d'œuvre militaire. D'autre part, les experts de ce magazine pénalisent avec des points certains pays tels que ceux qui ont accès à la mer, mais n’ont pas de forces armées ou une puissante flotte navale. 


Dans cet article, nous avons pris en compte certains aspects importants que ce consortium ne tient pas en compte pour classer les sept puissances militaires de l’Amérique latine.




Les critères du Global Firepower Index ne sont pas fiables. On a vu, par exemple, qu’au début de la seconde guerre mondiale l’armée française était beaucoup plus forte que l’armée allemande ou anglaise. Mais le manque de préparation pour les grandes batailles et le découragement populaire avaient précipité l’effondrement de la France après seulement trois semaines de combats.

Des véhicules de combat des forces armées chiliennes.


Pour notre étude, nous avons combiné tous ces facteurs mentionnés, plus un point spécifique que nous ne devons pas négliger pour le cas de l’Amérique latine : la fierté et le nationalisme prononcés.

En effet, contrairement aux militaires africains qui refusent de mourir pour laisser les pays aux mains des groupes insurgés, les Latino-américains sont des gens extrêmement fiers et attachés aux principes de souveraineté nationale. Le soldat Latino-Américain se bat jusqu’ à la mort pour sa dignité, pour son pays et pour son uniforme militaire. 

Sans plus tarder, les amis, voici le classement des 7 puissances militaires de l’Amérique latine.


7-Pérou


Les soldats péruviens sont très efficaces au combat dans la jungle

Le Pérou est la septième puissance militaire en Amérique latine. L'armée péruvienne compte un effectif de 100.000 soldats, avec une importante armée de réserve. Elle possède aussi un armement de bonne qualité en provenance des États-Unis, la Russie, la Chine et d'autres pays. Sa force navale était son talent d’Achille, mais elle s’est modernisée depuis la défaite militaire contre le Chili, lors de la fameuse Guerra del Pacífico.

Quelques chiffres

Membres actifs: 120,660 personnes.         Réservistes: 272.000 personnes.

Véhicules blindés : 890.                          Aéronefs: 239.     Navires: 60.

Budget militaire: 2,5 milliards $.


6-Argentine


L’armée argentine ne possède pas un armement très moderne, mais ses troupes sont très bien entraînées. C’est l’un des rares pays de l’hémisphère sud qui possèdent un porte-avion, même si il est en état vétuste et ne lui sert que pour les entraînements. Sa marine est lune des plus fortes de la région –juste en dessous de celle du Pérou- et compte parmi les meilleurs navigateurs du monde.

L’argentine avait tiré une importante leçon après sa défaite militaire contre la Grande-Bretagne(pendant la guerre des Malouines) : une bonne armée doit posséder une flotte navale moderne. Depuis, elle a signé des accords de coopération avec les Etats-Unis et des pays européens.

Les marines des forces armées argentines en entrainement

Son budget de la défense est de 4,33 milliards de dollars. En 2105, elle possédait 293 chars de combats, 281 avions, 3 sous-marins et un porte-avion. Mais la vraie puissance d’une nation se mesure par la qualité de sa main d’œuvre et de son savoir, parce que lorsqu’un pays est en guerre c’est toutes les forces vives de la nation qui doivent apporter leurs cerveaux pour la victoire. Ainsi, les savants, les ingénieurs, les médecins, les informaticiens, les logisticiens et même les philosophes constituent la première réserve d’un pays. En Amérique latine, c’est l’Argentine qui est le leader sur cet aspect.


5-Chili

Le Chili est lune des puissances militaires du continent américain.

Sous la dictature du Caudillo Augusto Pinochet, l’armée chilienne était considérée comme la plus puissante de l’Amérique latine. Avec le retour de la démocratie, le Chili a changé sa vocation militariste pour miser plus sur la qualité, au lieu de la quantité, dans sa politique de défense.

Malgré cela, le pays possède toujours l’une des forces navales les plus puissantes et actives du Pacifique. Au cours des dernières années, et après d'importants investissements dans le renouvellement du matériel militaire, l'armée chilienne est restée à l'avant-garde technologique au niveau des armées du nouveau continent.


Quelques chiffres

Membres actifs : 60,560 personnes.        Réservistes : 82.000 personnes.

Véhicules blindés : 2.346                          Aéronefs : 236.     Navires : 69.


Budget militaire : 5,5 milliards $.

4- Mexique


Infanterie des forces mexicaines

Les détracteurs de l’armée mexicaine pointent souvent les insuffisances de la lutte contre les cartels de la drogue comme prétexte pour la mettre à la touche des grandes puissances militaires. C’est un jugement erroné, car il ne faut pas oublier que c’est seulement à partir de 2006, avec le président Felipe Calderon, que le gouvernement mexicain a remis la question de la lutte contre le trafic de drogue aux mains de l’armée. 

C’était déjà trop tard parce que les cartels de drogue mexicains s’étaient déjà beaucoup enrichis et leur argent a permis que la corruption du crime organisé gangrène les institutions de sécurité mexicaine. Sans oublier que ces cartels de drogue mexicains se sont procurés des armes de guerre puissantes et même des véhicules-tank tout-terrains.


Une parade de véhicules blindés des forces armées mexicaines
Cependant, de par son énorme arsenal et une grande quantité de véhicules légers, l'armée mexicaine possède une puissance de feu redoutable. Ses seules faiblesses sont sa force aérienne, qui manque de pilotes d'expérience, et le manque d’expérience dans des vrais conflits militaires. Jusque-là, le seul défi de l’armée mexicaine est la lutte contre les trafiquants de drogue.
capo de drogue mexicain arreté
Les forces spéciales mexicaines ont obtenus des succès importants dans la lutte contre les cartels de drogue.


Quelques chiffres


Membres actifs : 267,500 personnes.        Réservistes : 76.500 personnes.

Véhicules blindés : 695                               Aéronefs : 362.     Navires : 143.


Budget militaire : 7 milliards $.


3-Cuba


rampe de lancement de missiles
Des rampes de lancement des missiles des forces armées cubaines

Dans les années 80, Fidel Castro disait qu’il commandait une armée de 10 millions d’hommes (la taille de la population en 1985), à cause de son impressionnant programme de service militaire obligatoire.


Entre le début 1966 à la fin des années 80, Cuba avait bénéficié d'une importante aide militaire soviétique, qui lui avait permis de devenir l’une des premières puissances militaires en Amérique latine. 

parade des fantassins cubains

Les unités d’infanterie et de l’artillerie cubaines frappent avec une puissance de feu terrible, grâce  aux grandes quantités de batteries Katiouchas livrées par les Russes. Avec le temps, les militaires cubains sont devenus des maîtres-experts de ces lances roquettes. 

L’armée cubaine est très disciplinée et aguerrie. Elle a remporté de nombreuses batailles lors des conflits en Ethiopie, au Nicaragua, au Salvador et même en Algérie. Mais il y a une guerre quelle na jamais pu terminer ni justifier au peuple cubain : la guerre d’Angola.

lance-roquette katiouchas
Des artilleurs cubains lors de la bataille de Cuito Cuanavale(Angola 88)

En effet, cette guerre civile qui a vu la participation de près de 300 000 soldats cubains en 13 ans a laissé de profonds séquelles et douleurs au sein de la société cubaine. Le chiffre officiel étaient de 2106 soldats cubains morts, mais des sources indépendantes parlent de près de 10 000 morts et disparus. En plus de ces morts, il faut ajouter le nombre élevés de mutilés qui se sont retrouvés dans la misère totale de retour au pays. Ce débat sur la guerre en Angola est formellement interdit dans l’île communiste. 


2-Colombie


Tank de guerre
Tanks des forces armées colombiennes

Quand on parle de la puissance militaire, on a tendance à penser aux dépenses militaires, la modernité et la technologie des équipements, la guerre des étoiles, les drones etc. Cependant, pour gagner des guerres il est impératif d’avoir des soldats courageux et téméraires au combat qui vont se charger de nettoyer et de sécuriser chaque mètre carré occupé. 

C’est dans ce contexte qu’intervient la redoutable armée colombienne, dans un pays qui a vu se développer une culture de la violence inégalée. Ces racines de la violence en Colombie ont contribué à forger les valeurs guerrières des femmes et des hommes de son armée, au point dinspirer de la peur et du respect chez ses adversaires. Tour par tour, guérilleros, escadrons de la mort, narcotrafiquants et bandes criminelles urbaines refusent le combat frontal contre les forces armées colombiennes.

Des fantassins colombiens pourchassent les guérilleros

Cest la raison pour la quelle ses techniques de combat sont similaires à celles des guérillas: ils lancent des attaques massives par plusieurs petites unités mobiles et puis se replient rapidement dans des zones couvertes ou boisées sous les barrages de feu de son aviation. 

Certains observateurs relativisent la puissance de l’armée colombienne du fait qu’elle bénéficie d’une importante aide militaire et technique des Etats-Unis mais que, en dehors de la lutte anti-narcotique et subversive, elle n’a jamais affronté une armée classique.

Toutefois, dans l’art militaire un mort est un mort, peu importe la manière. Un soldat bien entraîné ne choisit pas de mourir lors d’un bombardement aérien ou sous les balles d’un narco. Il se bat pour survivre et tuer son ennemi.

guerilleros
Une unité combattante des FARC, le groupe rebelle le plus important de la Colombie.

Le grand problème de la Colombie reste la corruption et le trafic de drogue qui minent une bonne partie de son armée et de la police. Mais en terme de combat, ses militaires sont parmi les durs des durs en Amérique latine. Sa devise est « Quelle que soit la mission, quel que soit l’endroit, quelle que soit l’heure, de la meilleure manière, prêts à vaincre ».


Quelques chiffres


Membres actifs : 444,520 personnes.        Réservistes : 62.000 personnes.

Véhicules blindés : 1.345                            Aéronefs : 493.     Navires : 232.

Budget militaire : 12,5 milliards $.  

1-Brésil



Le Brésil est la première puissance militaire en Amérique latine

Sans aucun doute, le Brésil est la première puissance militaire en Amérique latine. Chaque année, le pays investit environ 26 milliards de dollars dans les dépenses militaires. Ce total correspond à peu près à ce que le reste des pays de la région, tous réunis ensemble, dépensent pour leurs forces armées.

Les forces spéciales brésiliennes en action

Son arsenal militaire est moderne et en grande quantité. Il peut se targuer aussi de posséder la plus grande industrie militaire de la région, due en particulier à sa croissance économique effrénée des dix dernières années. Même si elle est rarement confrontée à des tensions diplomatiques et militaires, l’armée brésilienne possède les meilleures forces spéciales au monde pour combattre la guérilla urbaine et rurale.


combat dans les favelas du Brésil
Les soldats du Brésil combattent le crime organisé jusque dans les rues étroites des favelas.


Le Brésil ne cesse d’étendre son influence militaire et diplomatique partout dans le monde. 

Quelques chiffres


Membres actifs : 327,000 personnes.        Réservistes : 1.800 000 personnes.

Véhicules blindés : 1.707                  Aéronefs : 749.     Navires : 113.  Porte-avions: 2

Budget militaire : 34,7 milliards $.
Le Brésil est aussi le plus grand pays du sous-continent latino-américain

Sortir un classement des 7 meilleures armées de cette région fut une tache très difficile, parce que l’Amérique latine regorge de très bonnes armées. Dans cette étude, nous étions obligés de couper de la liste, faute de places, des armées fortes comme celle du Venezuela, de l’Équateur ou bien du Nicaragua.
Les Brésiliennes sont aussi les plus belles en Amérique latine

En conclusion, la morale de cet article nous confirme ce que Pascal Lissouba(ancien président du Congo) disait pendant les campagnes présidentielles de 1992: " Jamais premier par hasard ". 



Rio Janeiro, la perle du Brésil.
Le Brésil est la première puissance militaire en Amérique latine, mais le Brésil est également le plus grand pays de la région dans tous les domaines, en économie, au football, en sports, en technologie industrielle, en culture et même en matière de belles femmes...